Assurance pour voiture sans permis : quelles sont les conditions liées à l’âge du conducteur ?

Publié le : 02 décembre 20214 mins de lecture

Vous devez bien choisir votre assurance. Cela minimise les dépenses. Les voiturettes ne nécessitent pas de permis. Par contre, respecter le Code de la route s’impose. Sinon, vous risquez de payer une amende. Vous pouvez calculer vous-même le prix de votre assurance.

Assurance auto : les conditions liées à l’âge du conducteur

Les petites voitures ne requièrent pas de permis de conduire. Leur vitesse maximale ne dépasse pas les 45 km/h. Ces véhicules possèdent souvent deux places. Les personnes âgées de 14 ans peuvent les conduire. Ces voiturettes ne roulent jamais sur une autoroute.

Tout conducteur doit souscrire une assurance auto. La loi vous impose cela. Sinon, en cas d’accident, vous payerez par vos propres moyens les dégâts subis. Concernant l’âge, les gens nés après 1988 doivent se munir d’un brevet de sécurité routière. Dès 2013, tout le monde, avec ou sans brevet, doit disposer d’un permis de conduire de classe AM.

Sans permis, la police ne peut retirer des points sur votre permis de conduire. Restez attentif. En cas de problème routier, vous payerez une amende. Des sanctions sévères s’installeront aussi. Même assuré, l’assureur ne vous aidera pas, si vous conduisez en état d’ivresse. Pour éviter les imprévus, vous devez adhérer à une assurance voiturette.

Comment estimer soi-même le prix d’une assurance auto ?

Le tarif d’une assurance dépend du modèle de la voiture. L’assureur prend en compte sa puissance, son moteur, sa marque… Plus votre véhicule coûtera cher, plus le prix de l’assurance s’accroîtra. Les compagnies vérifient aussi l’état de la voiture (neuve ou d’occasion). Le coût varie selon l’usage de celle-ci. La compagnie calcule sa distance parcourue, sa fréquence d’usage, l’endroit habituel où vous la garez…

L’expérience du conducteur influe sur le prix. Un jeune chauffeur payera plus qu’un ancien conducteur. Les gens qui conduisent un véhicule dû à leur métier obtiennent un faible taux de prime. Les parents font partie des conducteurs prudents. L’assureur prend en compte l’historique du chauffeur. Cela se calculera selon vos accidents passés. Le prix peut se renouveler à la fin du contrat.

Comment bien choisir son assurance ?

Demandez un devis et comparez les diverses offres vues sur le marché. Vous adaptez le prix de celle-ci avec votre budget. Vous pouvez opter pour une assurance au tiers ou tous risques. Le dernier vous offre une garantie complète. Demandez à l’assureur les clauses du contrat. Vous lirez avec tact ses conditions. Ces agences peuvent offrir des réductions. Cela dépend de chaque situation. Regrouper votre assurance chez une même société réduit les dépenses. Optez pour une société qui dispose d’un service en ligne. Cela facilite le contact.

Plan du site