Quelles sont les conséquences d’un malus sur l’assurance auto ?

Publié le : 02 décembre 20213 mins de lecture

Conduire est en ce moment le meilleur moyen pour se déplacer aussi bien en ville que dans les campagnes. Afin de couvrir les dommages en cas de sinistres, tous les états du monde imposent aux conducteurs de souscrire une assurance adéquate. En ce moment, les maisons d’assurance moderne ont par ailleurs mis en place le système bonus-malus pour leurs clients. Ce dernier agit en bien ou en mal sur le montant de la cotisation mensuelle en fonction de leur comportement en tant que conducteur. Découvrir les conséquences d’un malus sur votre assurance auto reste important dans tous les cas.

Augmentation de votre cotisation

Le bonus-malus ou encore coefficient de réduction/majoration (CRM) est un système de réduction ou de majoration pour votre prime d’assurance appliquée en fonction de vos sinistres enregistrés. Chaque conducteur voit son point malus augmenté à chaque fois qu’il commet un accident responsable. Le coefficient de ce dernier a une valeur comprise entre 1 à 3,50 selon le nombre d’accidents qu’il commet. Ce coefficient sera par la suite multiplié par la cotisation de base de l’assuré. Ainsi pour un premier accident, le montant malus élèvera votre cotisation à 25 % tandis qu’au bout du 6e, ce dernier augmentera de 250 %. Forte heureusement, il est possible d’assurer sa voiture malgré ses accidents chez certaines compagnies d’assurances.

Annulation de votre contrat d’assurance

Commettre un accident responsable peut arriver à n’importe qui même si l’on est un excellent conducteur. Par ailleurs, à l’issue de ce genre de sinistre, les deux conducteurs pourront remplir le document de « constat à l’amiable » pour prendre en charge les dégâts. Toutefois, au bout de plusieurs accidents répétés, votre assureur peut tout bonnement annuler votre contrat d’assurance avec un préavis de 2 mois. Ce délai vous permettra de chercher une autre maison d’assurance.

Refus d’assurance

Chaque conducteur qui dispose d’une assurance de ce genre figure dans une base de données appelée AGIRA qui est consultable pour toutes les maisons d’assurance du monde. Les informations qui concernent notamment le bonus-malus y sont par ailleurs disponibles. Avant d’accepter d’assurer une personne, la plupart d’entre elles prennent par ailleurs l’initiative de vérifier vos antécédents. La déclaration d’un malus auprès de votre assureur est par ailleurs obligatoire. Ainsi, ils peuvent tout bonnement refuser de vous couvrir s’ils jugent que vous représentez trop de risque pour eux. Dans ce genre de situation, prenez la peine de toujours comparer les services des maisons d’assurances qui acceptent les conducteurs de ce genre.

Plan du site